Que voulez-vous, tout le monde sait bien que le tattoo, c'est pour les loubards, les prisonniers, etc... Certains ont oublié qu'on a changé de siècle depuis.

Quant aux règles d'hygiène... cela fait des années que les "bons" tatoueurs et pierceurs appliquent d'eux-mêmes, sans qu'on ne leur ait rien demandé des règles d'hygiène strictes, le refus de pratiquer sur un mineur sans l'accord parental, etc... Ils ont d’ailleurs créé le SNAT (Syndicat National des Artistes Tatoueurs). Ce décret arrive un peu tard, mais surtout il devrait être appliqué en priorité à ceux qui pratiquent sur les marchés, dans des camions, etc... plutôt que d'aller enquiquiner ceux qui se sont d'ores et déjà imposé à eux-mêmes une réglementation stricte.

Aussi, je croise encore trop souvent des "ados" qui ont le prix comme principal critère pour un tatouage. Et là, j'ai juste envie de leur dire: "ça va pas la tête? (excusez-moi pour mon emportement, mais des fois, vraiment...) un tatouage déjà c'est à vie, donc si tu veux payer moins cher pour avoir un truc raté et in-montrable... et l'hygiène? Il faut savoir que le matériel de stérilisation coûte cher, alors il faut peser le pour et le contre, car notre santé n'a, je pense pas de prix."

Je me permettrais de rajouter que le tatouage ne doit pas être fait parce que c'est la mode! "les étoiles ça claque! ma copine en a... le chanteur de Tokio Hotel en a..." et puis quoi encore? et quand les étoiles ne seront plus à la mode? Imaginez vous être fait tatouer il y a quelques années je sais pas, le logo des 2be3? Vous auriez l'air malin maintenant! (ben oui, 2be3 c'était à la mode). Bref le tattoo est quelque chose de personnel, ça doit être réfléchi, car c'est à vie, et il faut être sûr de pouvoir le supporter ensuite.

Enfin, la question qui me fait péter les plombs (et là c’est général, chez la plupart des nouveaux adeptes / fashion-addict) : « mais j’ai peur d’avoir mal » Alors ne le fais pas ! ça fait mal oui, plus ou moins selon le motif, la façon d’encrer, la partie du corps, et le seuil de tolérance à la douleur de chacun…. Menfin, ce n’est pas une coupe de cheveux non plus, et quand on le veut vraiment, on passe outre la douleur. Et je n’en peux plus d’entendre « oui mais si je mets de la crème anestésiante ? » et puis quoi encore ? c’est une très mauvaise idée, ça altère la peau, elle réagit différemment, donc le tattoo a de grandes chances d’être raté ! Et entre nous, ça fait mal, mais ce n’est pas un arrachage de dent sans anestésie non plus hein…